Service d’enlèvement d’épave gratuit à Paris et en Île-de-France

Service d'enlèvement d'épave

Il existe une panoplie de services d’enlèvement d’épave gratuit à Paris.  Ces professionnels apportent un accompagnement précieux en garantissant l’enlèvement des voitures endommagées ou hors d’usage jusqu’à leur traitement final. Néanmoins, avant d’avoir recours à l’un d’entre eux, il convient de connaître un peu plus sur ce type de prestataire, ses réelles fonctions et son mode d’intervention.

En quoi consiste le service d’enlèvement d’épave gratuit à Paris ?

Le service d’enlèvement d’épave gratuit à Paris est un professionnel à qui le ou les propriétaire(s) de véhicule endommagé, hors usage, accidenté, brulé ou encore bloqué depuis longtemps dans un parking peuvent faire appel pour son déblaiement. Selon la société, cette opération peut être conditionnée par le poids du véhicule. Ainsi, les véhicules citadins  à 4 roues et 2 roues sont les plus concernés mais, certains services sont aussi disponibles pour l’enlèvement de n’importe quel type de véhicule routier, quel que soit son poids comme le camping-car et le  camion.  Outre l’enlèvement, ses prestations incluent également l’acheminement de la voiture vers un établissement de traitement de véhicule hors usage ou VHU,  la préparation de toutes les formalités administratives nécessaires (comme le certificat de démolition) et le rachat de l’épave si cela est encore possible. Un épaviste doit donc travailler en partenariat avec un centre VHU agréé,  et toutes ses activités sont soumises à une règlementation propre à l’enlèvement d’épave.

Comment intervient un professionnel d’enlèvement d’épave gratuit à Paris ?

Pour bénéficier d’une intervention auprès d’un épaviste gratuit à Paris, il est conseillé de prendre un rendez-vous, en le contactant par téléphone  ou via un formulaire de demande en ligne, selon la modalité du centre agréé. Dès lors, le sollicitant doit fournir le plus de renseignement  possible sur le véhicule à récupérer entres autres son état et la condition d’accessibilité du lieu où il se trouve. Un épaviste peut aussi intervenir en cas d’urgence notamment pour dégager une voiture accidentée en plein milieu d’une voie routière afin de libérer rapidement la circulation. De ce fait, la plupart d’entre eux sont à la disposition des  propriétaires presque tous les jours de la semaine.  La pluralité de prestation d’enlèvement d’épave est également gratuite à 100% à Paris et en île de France. Cependant certains centres peuvent demander des frais dont la somme exacte dépend de la distance du lieu d’enlèvement et le poids de l’épave. Par exemple si la voiture à enlever se trouve à plus de 30 km. Il est utile de  savoir que l’épaviste a aussi besoin de quelques documents qui lui serviront à établir les formalités administratives telles que la demande de certificat de cession pour démolition du véhicule à la préfecture, l’annulation de l’immatriculation, l’établissement de l’assurance du propriétaire… Ces documents doivent contenir, un certificat de non gage, des photocopies de pièces d’identité et une photocopie de la carte grise. A cela peut s’ajouter un formulaire VGE ou véhicule gravement endommagé si la voiture en question a subit un terrible accident.

Où le service d’enlèvement d’épave à Paris emmène-t-il les véhicules enlevés ?

Un service d’épaviste gratuit à Paris est bien équipé en matière d’outils et dispose d’une équipe composée de plusieurs techniciens dont chacun ayant suivi une formation adaptée. Cela lui permet d’effectuer efficacement  l’enlèvement des voitures hors d’usages, dans le respect des dispositions exigées par la législation sur la sécurité, ainsi que d’intervenir de façon rapide. Mais où va-t-il donc amener les véhicules enlevés ? C’est simple, il va l’acheminer vers un centre de traitement VHU agréé. Et dans quel but ?  Pour qu’on puisse le dépolluer. En d’autres termes, le débarrasser des différents produits toxiques notamment les fluides. L’épave y sera également acheminée pour qu’on puisse lui retirer les pièces qui se trouvent  encore en bonne état et les livrer, par la suite, sur le marché des pièces détachées. Tandis que les restes des éléments, qui sont inutiles, seront démolis ou recyclés dans un centre de recyclage.