Assurer son scooter contre les vols et les accidents

Assurer son scooter contre les vols et les accidents

Rouler en scooter permet à la fois d’économiser en termes de carburant et de gagner du temps. En effet, ce deux-roues consomme moins et peut se faufiler entre les automobiles lors des embouteillages. Notez toutefois que l’utilisateur de ce type de véhicule doit souscrire à une assurance adéquate. La suite de ce billet proposé par www.assuranceendirect.com contient donc quelques conseils qui vous aideront à opter pour la formule la plus adaptée.

Le profil du motard : un critère déterminant

La cotisation à verser auprès d’une compagnie d’assurance dépend en grande partie du profil du motard. Concrètement, le coût de votre assurance sera important si vous figurez dans la liste des personnes à risques : résilié, jeune conducteur… Par ailleurs, vos antécédents de conduite influent sur le prix de la formule à cause de l’existence du fameux coefficient de bonus-malus. Si vous avez, par exemple, un malus, vous devez payer plus cher. En revanche, vous bénéficierez d’un bonus si vous conduisez prudemment.

Sachez que le type de deux-roues que vous conduisez a également une influence considérable sur le prix de votre assurance. Dans la pratique, une assurance scooter 50 coûte moins cher comparée à celle d’un engin de 125cc. En outre, la cotisation demandée sera plus élevée si vous avez un véhicule neuf, car vous bénéficiez d’une indemnisation appréciable en cas d’accident. À l’inverse, un modèle d’occasion vous permettra de profiter d’une assurance scooter pas cher.

Les garanties : des points à vérifier

Les compagnies d’assurances ont pour objectif principal de satisfaire sa clientèle. C’est la raison pour laquelle elles proposent diverses couvertures adaptées aux besoins des propriétaires de scooter.

Bien sûr, le prix de chaque offre diffère selon les garanties incluses. L’assurance obligatoire minimale ainsi que la responsabilité civile sont les options les plus abordables, mais elles protègent moins en cas de sinistre. C’est pourquoi la plupart des assurés souscrivent à des garanties optionnelles. Ces dernières doivent être choisies en fonction des besoins du propriétaire pour éviter les dépenses inutiles.

Sinon, il est possible de jeter son dévolu sur l’assurance tous risques. Celles-ci représentent une alternative pour bénéficier d’une meilleure couverture en cas de problème. Elles coûtent cependant assez cher du fait qu’elles intègrent des couvertures inhabituelles, y compris la protection juridique. Réfléchissez bien avant de souscrire à cette offre pour ne pas être déçu.

La compagnie d’assurance : un détail important

Si vous voulez économiser de l’argent en termes d’assurance scooter, vous devez également bien choisir la compagnie en qui vous faites confiance. N’hésitez donc pas à faire des recherches pour trouver le prestataire le plus adapté. Vous pouvez, par exemple, chercher des recommandations auprès d’un ami ou d’un proche ayant déjà souscrit à une assurance moto. À coup sûr, celui-ci ne vous conseillera pas un acteur inadapté.

L’autre alternative pour trouver la meilleure compagnie consiste aussi à comparer les offres sur le commerce. Vous pouvez pour cela vous rendre dans les locaux de diverses entreprises pour demander des informations sur leurs formules. Cette solution est efficace, mais elle peut engendrer une perte de temps. Le mieux est donc de se référer à un comparateur en ligne. Celui-ci est facile à utiliser vu qu’il suffit de remplir convenablement le formulaire proposé sur le site pour avoir des suggestions. Prenez tout de même soin de choisir une plateforme qui ne collabore pas avec des compagnies d’assurance pour une totale transparence.

Bonus : quelques réflexes à avoir avant de se fixer

Avant de vous décider, vous devez réaliser quelques gestes simples, mais importants si vous voulez bannir toutes déceptions. Organisez une rencontre directe ou téléphonique avec l’équipe de la compagnie. Profitez de cet entretien pour essayer d’en savoir plus sur le prestataire ainsi que sur la formule proposée. C’est aussi le moment opportun pour demander des réponses aux interrogations qui vous tracassent concernant l’assurance. Faites attention si votre interlocuteur ne peut pas répondre clairement et poliment à vos questions.

En outre, prenez le temps de bien lire le contrat avant de le signer. Certes, le coût de l’assurance joue un rôle important, mais il n’est pas le seul critère à prendre en compte. Il faut surtout vous focaliser sur les garanties incluses dans l’offre. Si des passages de cette entente vous semblent flous, demandez des explications auprès du prestataire. Vous pouvez également venir avec une personne ayant des notions dans le domaine. Cette dernière peut vous expliquer le contenu du document afin que vous puissiez prendre une excellente décision.

Bref, choisir une assurance scooter n’est pas si facile qu’il en a l’air. Toutefois, vous trouverez facilement une formule pas chère et adaptée à vos besoins si vous suivez à la lettre les instructions proposées dans cet article. Surtout, prenez le temps de faire beaucoup de recherche avant de vous fixer. En effet, une prise de décision dans la précipitation ne peut entraîner que des problèmes.