Assurance auto : Comment changer de compagnie d’assurance ?

Assurance auto

L’assurance auto est obligatoire pour tous véhicules terrestres à moteur circulant sur la voie publique. Si vous estimez que votre ancien contrat ne vous convient pas, vous pouvez chercher une nouvelle compagnie. Quoiqu’il faudrait respecter certaines règles pour éviter les litiges avec votre assureur.

Résilier son ancien contrat : les conditions !

Depuis janvier 2015, il est devenu plus facile de résilier une assurance auto grâce à la loi Hamon et Chatel. En effet, il est actuellement possible de changer d’assurance à tout moment, après la première date d’anniversaire du contrat, sans donner de motif. Il n’y aura aucune pénalité financière.

Exemple : Vous avez souscrit une assurance le 1er octobre 2019. À partir du 1er octobre 2020, vous pouvez changer librement d’assurance.

Selon la loi Chatel, l’assureur est tenu de vous prévenir 15 jours avant l’échéance de la reconduction tacite du contrat. Dans le cas contraire, vous pouvez résilier votre contrat sous 20 jours. Si vous ne recevez aucun avis, lorsque la date d’échéance est dépassée, vous pouvez prendre des initiatives au gré de ses envies. Quoi qu’il en soit, vous êtes tenu de prévenir votre assureur via une lettre de résiliation avec accusé de réception. Cependant, la résiliation ne sera effective que 30 jours après.

Au cours de la première année d’adhésion, si vous souhaitez changer d’assurance, les motifs doivent faire partie des évènements prédéfinis par le Code des assurances : changement de profession ou d’adresse, départ en retraite, mariage, divorce, licenciement, cessation d’activité, changement d’adresse, vente du véhicule… Pour plus d’infos, rendez-vous sur https://www.maif.fr/

Revoir les garanties nécessaires

Avant la résiliation d’une assurance auto, évaluez vos besoins pour ne pas vous tromper. Le choix des garanties pour assurer un véhicule peut devenir un vrai casse-tête. Si la couverture de responsabilité civile ou assurance au tiers est obligatoire, certaines options peuvent être nécessaires pour bénéficier d’une meilleure protection. En effet, cette formule ne couvre que les dommages corporels et matériels causés à autrui : passager, piéton, autre conducteur… Pour être remboursé sur les dommages sur votre véhicule ou sur le conducteur, qu’il soit responsable ou pas, il existe d’autres garanties qu’il faudrait ajouter en option :

  • la garantie vol et incendie : le propriétaire reçoit une indemnisation si la voiture a été endommagée par le feu ou volée. Le montant va dépendre des conditions prévues au départ

  • la garantie bris de glace : vous pouvez mobiliser la garantie bris de glace si le pare-brise est cassé. Il est également possible de couvrir les vitres latérales, la vitre arrière, les rétroviseurs, la vitre de toit et même les optiques des phares

  • la garantie collision : en cas de collision avec une autre voiture, un animal ou un piéton, l’assurance entre en jeu

  • la garantie du conducteur : c’est la seule option qui permet de prendre en charge le conducteur pour les dommages corporels subis

La garantie dommages tous risques est la plus complète, mais aussi la plus onéreuse. Vous obtiendrez une indemnisation ; quelles que soient les circonstances. C’est le choix idéal si le véhicule est bien coté à l’Argus. Les prestations d’assistance peuvent également vous être d’une grande utilité en cas de panne. Dans ce cas, la compagnie s’occupe du remorquage du véhicule, du remboursement des frais de transport et d’hôtel, du prêt de voiture… Ce sont des vrais plus qu’il ne faut pas négliger.

Petit conseil : Pour obtenir une bonne prise en charge optimale, vous devez déclarer les accessoires hors série sur la voiture tels que la radio, les jantes, le coffre de toit, etc.

Trouver la meilleure assurance ?

Après la résiliation d’un contrat d’assurance auto, profitez-en pour faire des économies. Ainsi, il est conseillé de confronter les offres pour dénicher une bonne affaire. Dans ce cas, vous devez mettre en concurrence les acteurs du marché pour être sûr de faire le meilleur choix. Si vous n’avez pas le temps de faire le tour des compagnies d’assurance, utilisez un comparateur en ligne. C’est simple et gratuit. Vous obtiendrez une liste des contrats adaptés à votre profil et à la hauteur de vos moyens. Toutefois, le devis le moins cher n’est pas forcément le plus avantageux. Les primes alléchantes s’accompagnent le plus souvent d’une franchise élevée. Ce qui, au final, n’est pas très rentable. Mieux vaut donc payer plus cher pour bénéficier d’une franchise plus raisonnable. Aussi, vérifiez les frais supplémentaires si vous payez vos cotisations par mois, ainsi que les limitations de garantie et les exclusions de garantie et d’assistance. Vous les trouverez dans les conditions générales du contrat. Ce sont des points essentiels qui peuvent justifier le prix. Enfin, si vous prévoyez de prêter le volant à une tierce personne, vous devez le déclarer en tant que « conducteur secondaire ». Cette option va majorer la prime.